Les monologues du vagin

Sans voyeurisme, ce livre présente une série de témoignages, de vécus de femmes racontés « en direct ». En quelques années, il a été joué au théâtre des milliers de fois dans plus de 40 pays ! Ce qui est libérateur c’est la parole des femmes sur des choses dont elles ne parlent pas habituellement ni facilement, les violences ou les plaisirs liés à leur sexe. Ce livre a donné naissance à un mouvement appelé le « V day » dont le but est de sensibiliser aux violences faites aux femmes.

Les monologues du vagin, Eve Ensler, Denoël

Chinoises

Xinran, journaliste, a présenté chaque nuit entre 1989 et 1997 à la radio de Nankin une émission intitulée « Mots sur la Brise Nocturne» au cours de laquelle elle invitait ses auditrices à parler d’elles-mêmes, de leur vie et de leurs rêves. Elle a retranscrit certains de ces témoignages dans ce livre exceptionnel qui fait découvrir les horreurs d’un totalitarisme dur pour les hommes mais particulièrement cruel pour les femmes.
On voudrait rencontrer l’auteure, lui poser encore des tas de questions, lui demander son avis sur la condition des femmes dans les pays capitalistes puisqu’elle vit maintenant à Paris, sur son parcours de journaliste sensible à ce qu’elle a vu et entendu, sur son parcours engagé.
Il faut s’accrocher pour lire certains passages notamment celui où une jeune fille meurt lentement – 14 jours ! – prise au piège d’un immeuble détruit suite à un tremblement de terre, les secours n’étant pas organisés. Il est impossible de ne pas entrer en empathie avec la mère qui assiste, impuissante, sa fille dans cette longue agonie. Ce n’est pourtant pas pour faire sensation que Xiran écrit, c’est pour témoigner et contribuer à un changement.

Chinoises, Xinran, Picquier Poche