Critique | Un locataire

locataireCritique de Un locataire, JAKOBSDOTTIR Svava,  Éditions Tusitala, 15€

Voilà un récit qui déroute tant par sa forme que par son contenu. A la limite du fantastique et parfois même de l’absurde, l’auteure nous plonge au coeur de la société islandaise de 1969. Un couple soumis à une grande pression sociale parce qu’ il tarde à achever la construction de sa maison se voit contraint d’accueillir un locataire pour pouvoir avancer. Ce nouvel élément vient chambouler l’organisation du ménage. Sous forme de parabole ou de métaphore, l’histoire se prête à diverses interprétations et reflète les préoccupations de l’auteure engagée dans les combats féministes et antimilitaristes. Nous devons la traduction française de ce texte aux jeunes et prometteuses éditions Tusitala. L’ouvrage reprend également un second texte « Histoire pour enfants » qui prend véritablement aux tripes ainsi qu’une postface éclairante sur l’oeuvre de l’auteure.

Un locataire, JAKOBSDOTTIR Svava,  éditions Tusitala, 15€

Débat & présentation | Féminismes pluriels | Nicole Van Enis

Le mardi 20 novembre 2012, dès 19h, à Barricade – Entrée libre

Barricade et la Librairie Entre-Temps ont le plaisir de vous présenter leur premier livre, publié aux Éditions Aden : Féminismes Pluriels, par Nicole Van Enis.

Cet ouvrage offre une vision dynamique du mouvement social des femmes. Comme l’écrit Vinciane Despret dans la préface au sujet de l’histoire des femmes « cela traduit le caractère ouvert, compliqué, actif et performatif d’une histoire qui se rejoue en s’écrivant, et qui ne cesse de se réécrire en s’emparant de nouveaux problèmes, en travaillant de nouvelles questions ». Continuer la lecture

Féminismes Pluriels | Le premier livre publié par Barricade !

Nous avons l’immense plaisir de vous annoncer la publication du premier ouvrage de Barricade, édité par Aden, Féminismes Pluriels de Nicole Van Enis.

Cette étude traite des différents points de vue débattus au sein du mouvement féministe. Au cours du siècle dernier, le féminisme s’est construit et a évolué dans le contexte politique et économique mouvant des deux guerres, de la révolution culturelle de mai 68 et des bouleversements actuels. Des concepts se sont forgés et ont permis de mieux cerner les enjeux de l’émancipation des femmes, tels celui de patriarcat ou celui de genre. Des observateurs de toutes disciplines soulignent les changements et les mutations culturelles au sein de nos sociétés occidentales où les questions de bien-être individuel et de développement personnel ont peu à peu pris la place des recherches de solutions collectives. Le féminisme, dans sa particularité de démarche émancipatrice, tient compte de ces deux pôles, c’est l’une de ses grandes richesses mais c’est peut-être aussi une des raisons des reproches qu’on lui fait si souvent. Le féminisme serait dépassé, selon certaines, il aurait fait  » fausse route  » et serait devenu obsolète alors que, par ailleurs, d’autres voix appellent à la vigilance, les droits conquis n’étant pas forcément protégés par les lois contre des attaques et des reculs. Alors que certains proclament la mort du féminisme, des rapprochements se sont opérés entre femmes du nord et du sud au cours des dernières décennies. Ces alliances fécondes annoncent une adaptation créative pour la transition économique inéluctable. Par ailleurs, devant ces avancées majeures pour les femmes, se profilent des réactions aux difficultés identitaires des hommes. Les défis restent grands. De nombreux ouvrages sont publiés chaque année sur le féminisme, ses conséquences et son actualité mais notre ambition ici est de permettre d’y voir plus clair dans les composantes variées de ce vaste mouvement social.

Historique et politique, l’étude se veut aussi un état des lieux capable de provoquer de nouvelles formes de luttes.

Féminismes pluriels, Nicole Van Enis, Éditions Aden, Liège 2012.
Le livre est évidemment disponible à la librairie ! Prix : 10 €

Les monologues du vagin

Sans voyeurisme, ce livre présente une série de témoignages, de vécus de femmes racontés « en direct ». En quelques années, il a été joué au théâtre des milliers de fois dans plus de 40 pays ! Ce qui est libérateur c’est la parole des femmes sur des choses dont elles ne parlent pas habituellement ni facilement, les violences ou les plaisirs liés à leur sexe. Ce livre a donné naissance à un mouvement appelé le « V day » dont le but est de sensibiliser aux violences faites aux femmes.

Les monologues du vagin, Eve Ensler, Denoël

Chinoises

Xinran, journaliste, a présenté chaque nuit entre 1989 et 1997 à la radio de Nankin une émission intitulée « Mots sur la Brise Nocturne» au cours de laquelle elle invitait ses auditrices à parler d’elles-mêmes, de leur vie et de leurs rêves. Elle a retranscrit certains de ces témoignages dans ce livre exceptionnel qui fait découvrir les horreurs d’un totalitarisme dur pour les hommes mais particulièrement cruel pour les femmes.
On voudrait rencontrer l’auteure, lui poser encore des tas de questions, lui demander son avis sur la condition des femmes dans les pays capitalistes puisqu’elle vit maintenant à Paris, sur son parcours de journaliste sensible à ce qu’elle a vu et entendu, sur son parcours engagé.
Il faut s’accrocher pour lire certains passages notamment celui où une jeune fille meurt lentement – 14 jours ! – prise au piège d’un immeuble détruit suite à un tremblement de terre, les secours n’étant pas organisés. Il est impossible de ne pas entrer en empathie avec la mère qui assiste, impuissante, sa fille dans cette longue agonie. Ce n’est pourtant pas pour faire sensation que Xiran écrit, c’est pour témoigner et contribuer à un changement.

Chinoises, Xinran, Picquier Poche