Les Parlantes | Festival International de Lecture de Liège | 10 mars 2013

parlantesLes Parlantes, un Festival international de Lecture pour donner vie aux textes d’ici et d’ailleurs, d’aujourd’hui et d’hier, et les faire résonner dans toutes les oreilles !
Placées sous le signe de l’éclectisme, « Les Parlantes » vous invitent à découvrir des mises en voix variées pour tous les publics.
L’occasion de donner la parole aux mots et de vivre des expériences à la fois collectives et intimes, où chacun pourra ressentir le plaisir lié au partage oral des textes.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

PROGRAMME

Date : Dimanche 10 mars 2013
Lieu : Librairie Entre-Temps
Tarif : Gratuit !

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • à 15h, à la librairie Entre-Temps

La princesse des glaces de Camilla Läckberg
lu par Virginie Gardin [Une lecture à écouter… dans le noir !]
Durée : 60 minutes

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. À la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide. Au-delà d’une maîtrise évidente des règles de l’enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et – tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol – disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu’on ne le pense…

Pour cette lecture, le public aura les yeux bandés.
Une expérience de sensibilisation réalisée avec l’aimable collaboration de l’asbl La Lumière.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • à 16h30, à la librairie Entre-Temps

Kafka sur le rivage de Haruki Murakami
lu par Thomas Doret
Durée 
: 50 minutes

Un adolescent, Kafka Tamura, quitte la maison familiale de Tokyo pour échapper à une malédiction œdipienne proférée par son père. De l’autre côté de l’archipel, Nakata, un vieil homme amnésique, décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s’entremêlent pour devenir le miroir l’une de l’autre, tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d’un murmure envoûtant. Conte initiatique du XXIème siècle, Kafka sur le rivage nous plonge dans une odyssée moderne et onirique au cœur du Japon contemporain.

« Sous la baguette d’un enchanteur qui puise ses sortilèges dans les pires noirceurs de la condition humaine, Kafka sur le rivage est le roman le plus ambitieux, le plus envoûtant de Murakami. » André Clavel, Lire

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

  • à 18h, à la Librairie Entre-Temps

Les parlotes
de Luc Baba, Agnès Dumont, Line Alexandre
lu par Luc Baba, Agnès Dumont, Line Alexandre
Durée 
: 50 minutes

C’est elle qui remplit d’espoir
Les promenades, les salons d’thé
C’est elle qui raconte l’histoire
Quand elle ne l’a pas inventée
C’est la parlote, la parlote…

Jacques Brel

Trois écrivains, Line Alexandre, Luc Baba et Agnès Dumont, se donnent la réplique au gré de dialogues glanés dans leurs œuvres… ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *