Critique | HHhH de Laurent Binet

HhhHPlongeon historique dans l’univers du roman ou son contraire… Chacun, ici, y trouvera le sens qui lui convient. L’intérêt est de pouvoir alterner les deux postures. En effet, points de vue de l’auteur et faits historiques (objectifs) se mélangent pour former un texte rythmé, articulé en petits chapitres relatant la fin de la vie de Reinhard Heydrich à Prague, en 1942.

 Reinhard Heydrich est moins connu que les autres instigateurs de « la solution finale », Hitler, Himmler, Goring ou Goebbels mais il fut l’un des personnages antisémites les plus cruels de la seconde guerre mondiale. Les rumeurs à propos de sa judaïté sont sans doute l’une des raisons de son radicalisme sadique. Laurent Binet nous ouvre les portes de l’intimité de ce monstre aux allures de dandy, et, par la même occasion, à celle de ses ennemis (opération Anthropoïde). L’auteur nous emmène progressivement vers l’attentat contre le directeur du RSHA (office centrale pour la sécurité du Reich), le SS-Obergruppenführer Heydrich. Un style inhabituel et aéré nous fait goûter à une forme de vérité romanesque.

 L’auteur ne s’arrête pas là ! Il va au delà du sujet et du titre en nous permettant de pénétrer son processus d’écriture. Il partage sa propre autocritique (d’historien, de romancier?) avec le lecteur. Nous le suivons dans les pérégrinations de son travail, ses découvertes, ses doutes, son perfectionnisme exacerbé… A certains moments, j’ai presque ressenti une forme de « masturbation mentale ». Sur la fin, j’en ai été un peu agacé. Néanmoins, j’ai envie de souligner le courage et l’originalité de cette démarche.

 En conclusion, je qualifierais HHhH de roman historique avec comme particularité qu’il dépasse la fonction mémorielle ou éducative, il va jusqu’à nous faire vivre sa propre gestation. On perçoit l’Histoire à travers le roman et le roman à travers le travail et les angoisses de l’écrivain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *