Revues disponibles à l’achat en librairie

 Voici un aperçu des revues disponibles à l’achat en librairie

♦ Altermondes

 » Créée en mars 2005, Altermondes est une revue trimestrielle de solidarité internationale, destinée à toutes celles et tous ceux qui s’intéressent aux questions de solidarité internationale, de développement durable, de droits humains… La revue cherche à favoriser la compréhension des questions et enjeux internationaux et à promouvoir les pratiques de solidarité internationale et les comportements responsables. » Source Altermondes

♦ Alternatives économiques

♦ Alternative libertaire

♦ Courrier international Hors-Série

♦ Ecologik

Les Éditions A Vivre veulent promouvoir l’éco-conception et le design pour une vision globale de l’architecture via différents supports complémentaires pour une vision globale de l’architecture contemporaine.
Source Ecologik

♦ EcoRev

« Revue écologiste de réflexion et de débats, EcoRev’ est un outil au service des acteurs et actrices des luttes pour la transformation sociale et écologiste à l’échelle planétaire, qu’ils/elles viennent de l’écologie, des mouvements sociaux, de la gauche critique ou des mouvements citoyens non partidaires émergents face à la mondialisation libérale. »

♦ Imagine

« Magazine d’écologie, des rapports Nord-Sud et de société, Imagine pose un regard libre et non-conformiste sur notre réalité. A contre-courant de la société marchande, Imagine explore les voies d’un autre modèle de développement et cherche des alternatives positives pour répondre aux grandes questions de société. » Source Imagine

♦ La revue internationale

♦ La revue Nouvelle

 » Lire La Revue nouvelle, ce n’est pas emmagasiner de l’information en plus. C’est, dans le temps maîtrisé d’un mensuel et d’une réflexion argumentée, prendre distance vis-à-vis de l’actualité. Car ce que l’immédiateté de la presse ou de la télévision conduit le plus souvent à proposer en des termes bruts ou cryptés de façon partisane ne suffit pas à saisir toutes les significations présentes dans les événements. Si une publication comme la nôtre trouve et garde un rôle irremplaçable dans la montée en puissance des médias, c’est parce que sa perspective de liberté, de compréhension et de respect, aide chacun dans l’élaboration de son jugement personnel. C’est bien là un enjeu central du débat démocratique. » Source La Revue Nouvelle

Le Matricule des Anges

Nous aimons bien le foot, la cuisine, le vin, la pêche, les Tindersticks, Jay Jay Johanson ou Perry Blake, mais voici pourquoi nous avons choisi finalement de ne parler que de littérature :
• Nous considérons que la littérature nous est nécessaire. Qu’elle n’est pas un loisir mais un apprentissage permanent de la vie, ou de ce que la vie pourrait être. Qu’elle est le lieu où s’exprime de l’indicible en même temps que de la pensée, des émotions, des pulsions.
• Nous regrettons que notre société veuille substituer à la littérature (qui a toujours quelque chose de subversif) une espèce de mélasse bâtie à grands coups de campagnes marketing, d’une presse souvent complaisante qui noie ce qui fait sens par ce qui fait de l’argent ou de l’audimat.
• Nous aimerions que la littérature soit le prétexte à tous les débats, toutes les disputes, toutes les passions et tous les combats. Bref qu’elle soit ce qu’elle a toujours été : la vie. Source Le Matricule des Anges

♦ Mayak

Le Groupe EsthÉthique ! est une plate-forme de communication de savoirs « vivifiants » dont l’objet premier est de rassembler et de relier des chercheurs venus des différentes formes de savoir : arts, sciences, sciences humaines, travail de la terre, social et artisanats. Comment communiquer sans complications inutiles des savoirs complexes et directement assimilables dans la vie de nos lecteurs ? Nous tentons de répondre à cette question. Le GE ! met en place trois médias : une revue-livre thématique plus ou moins semestrielle : Mayak ; un site multimédia, le Site du Phare ; et une ligne d’édition, les Presses du Phare. Source Mayak

♦ No Pasaran

Une information libre doit être portée par des personnes n’ayant aucune dépendance vis-à-vis des pouvoirs en place. Si les sirènes du spectacle font œuvre de diversion, une partie croissante de la population cherche de plus en plus de sens à l’action politique en souhaitant être acteur et non plus spectateur. Parmi d’autres titres de la presse alternative, qui sont nos alliés et non pas nos concurrents, nous œuvrons pour une information qui traite des résistances et des alternatives menées à la base par les groupes et personnes qui souhaitent créer une nouvelle société qui lie la liberté et l’égalité, l’émancipation et la démocratie directe. Source No Pasaran

♦ Politique

« Indépendante, progressiste, pluraliste et friande de débats, Politique s’efforce, depuis 1997, à travers le foisonnement des arguments et des points de vue, d’éclairer les enjeux sociaux, politiques, culturels et de société qui touchent la Belgique. Analyse, interview, chronique, billet d’humeur, débat, dessin, photo, fiction, la pluralité des moyens d’expression caractérise la démarche éditoriale de la revue. » Source Politique

♦ Scumgrrrls

Scum Grrrls magazine est un espace collectif dédié à l’enthousiasme et aux idées féministes de tout bords. Un espace de plaisir et de colère … qu’on peut occuper et investir afin de donner de la visibilité, de créer des liens, et de générer l’inspiration… féministe ! Source Scumgrrrls

Le Tigre

 » Le Tigre est un magazine généraliste indépendant et sans publicité, distribué en kiosques et en librairies. Le Tigre a été fondé par deux auteurs, Lætitia Bianchi et Raphaël Meltz, en 2006. Des journalistes, photographes, dessinateurs, écrivains et universitaires participent au Tigre. Dans la lignée des grandes aventures de presse magazine des trente dernières années (Actuel, l’Autre Journal), Le Tigre propose un regard singulier, à contre-courant de l’uniformisation ambiante. Le Tigre se distingue par son éclectisme : dans Le Tigre, on peut lire de longs reportages (…)  » Source Le Tigre

La revue XXI

« Tous les trimestres, des talents vous entraînent à leurs côtés pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Des semaines de travail sur le terrain… Une étonnante récolte d’images et de rencontres par des romanciers, des journalistes, des photoreporters, et des dessinateurs de BD. » Source  Revue XXI

La revue 6 Mois [par les auteurs de la Revue XXI]

« 6 mois renoue le lien entre le journalisme et la photo. Deux fois par an, l’appétit du public et l’énergie stupéfiante des auteurs se rencontrent. Avec 6 Mois, la photo retrouve son sens. »
Source 
6 Mois

♦ Z

Nous croyons que s’immerger dans le cours des événements permet de mieux les raconter. Pour chaque numéro, nous quittons le bureau de Montreuil pendant quelques semaines. Certains d’entre nous partent à bord de Gigi, un camion-tiroir, qui se fait doubler par les mobylettes. Il est notre rédaction mobile. Source Z