Critique | Le Christ s’est arrêté à Eboli | Carlo Levi

EboliEn voilà un que je vais ajouter au cercle fermé de mes « indépassables ». Entendez par là les écrivains qui traitent d’expériences aux frontières de l’humain et de l’inhumain, dont le propos est d’une force extrême… et qui, de surcroît, écrivent magistralement, sans effet de manche, la forme servant parfaitement le fond. Au sommet, Si c’est un homme et La Trêve, d’un autre Levi, Primo. Pas loin de là, les Voix endormies de Dulce Chacon…

Lire la suite

Le Temps de la colère de Tawni O’Dell

L’Américaine Tawni O’Dell est une de mes découvertes les plus réjouissantes de ces dernières années. L’ébouriffant Le temps de la colère, un vrai coup de poing littéraire, et les plus classiques Retour à Coal Run et Le ciel n’attend pas, tiennent autant du polar que du roman social. Tous trois ont en effet pour décor la Pennsylvanie profonde, ses forêts et ses anciens sites miniers désaffectés. O’Dell, c’est une voix capable de dire la désolation des lieux et des êtres avec justesse et humanité. Une sensibilité sociale sans faille. Et une réelle efficacité dans la narration, avec des dialogues tirés au cordeau et un humour à froid délicieusement corrosif. Lire la suite

Ce jour-là de Willy Ronis

C’est à une merveilleuse récréation que je vous invite. A une respiration entre les romans et les essais exigeants que vous lisez sans doute. Willy Ronis (1910-2009) est un des grands noms de la photographie française. Le principe de son livre est simple : un choix de photos et, pour chacune d’elles, un commentaire commençant invariablement par la formule “Ce jour-là”. Une formule tremplin pour autant de petits “contes”. Lire la suite