Europe – Une biographie non autorisée | Bruno Poncelet

Europe - une biographie non autorisee

Bruno Poncelet intervient dans (la seconde partie) Face à l’Europe (diffusion La Première 10 juillet 2014) – le podcast est disponible ici :  http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1942408&channel=lapremiere

Europe une biographie non autorisée
Bruno PonceletÉditions Aden, 30 €
Co-édition CÉPAG et Barricade.

Présentation éditeur (Aden) :
Selon le discours officiel, l’Europe réunit vingt-huit pays qui ont décidé d’unir leurs destinées pour mettre fin aux guerres et faire prospérer les libertés et la démocratie. Et si l’histoire était différente ? Et si l’angle de vue officiel laissait dans l’ombre des petits « détails » importants ? Comme la souveraineté politique, la séparation des pouvoirs, la reconnaissance de droits sociaux ou le maintien d’une planète habitable pour tous.
Au regard de ces éléments, une autre biographie de l’Europe se dessine. Une biographie non autorisée dont les médias ne nous parlent pratiquement jamais.
Cette biographie se veut accessible et prend le temps d’exposer chaque fait à l’aide d’images puisées dans la vie quotidienne. Vous découvrirez pourquoi le Cap des Bonnes Affaires est un mirage, comment la bascule monétaire sert à appauvrir les populations, la façon dont les prêts toxiques inventés aux États-Unis ont émigré en Europe. A commencer par la « concurrence libre et non faussée », fable moderne.

L’essai est évidemment disponible dans notre librairie.

Des mots pour le livre – soirée d’échanges littéraires

Des mots pour le livreMardi 28 janvier 2014 dès 19h | Soirée d’échanges littéraires

Entrée par la librairie – 15 rue Pierreuse

« Des mots pour le livre » est un espace de partage et d’échanges autour de nos impressions littéraires (lectures, présentations d’ouvrages …), le tout dans une ambiance conviviale et décontractée.
Aucun style en particulier et tous particulièrement : romans, essais, BD’s …

Par ailleurs, les libraires d’Entre-Temps présenteront une petite sélection d’ouvrages issus du fonds de la librairie.

Ces rencontres mensuelles sont ouvertes à tous les amoureux du livre qui souhaitent partager leur passion !

Merci d’annoncer votre venue à : julie@barricade.be

Prochaine rencontre :

Mardi 18 février

Critique | Modulations – Une Histoire de la musique électronique

modulationsCritique de Modulations. Une Histoire de la musique électronique, Peter Shapiro & Caipirinha Productions, Allia, 2013

Largement illustré, graphiquement très réussi – comme souvent avec Allia Modulations atteint son objectif : partager, indiquer les carrefours, établir des connexions et donner l’envie d’aller plus loin. On y croise Robert Moog et Daft Punk, Sun Ra et Aphex Twin, James Brown et Throbbing Gristle, etc. Mélange des genres, pluies de références, continuité du populaire et du savant, le livre est sans complexe et forcément bien trop court. Interviews, chronologie, biographies et glossaires encadrent efficacement le tout.

Critique de Modulations. Une Histoire de la musique électronique, Peter Shapiro & Caipirinha Productions, Allia, 20 €

Critique | Atomik Aztex

atomik aztexCritique de Atomik Aztex, Sesshu Foster, Passage du Nord-Ouest, 2013.

Là, c’est difficile. Sesshu Foster est avant tout poète, et ses images sont saisissantes. On peut aussi voir dans cette œuvre gonzo une critique de notre société occidentale. Bref, si vous aimez vous perdre en suivant une langue folle, s’il vous semble évident qu’une puissance mondiale comme les Aztèques coopère avec les Russes à Stalingrad, si le strabisme divergent ne vous effraie pas, entre le guerrier Socialiste Aztex Zenzontli et le même, employé dans un abattoir des USA, si vous trouvez qu’un bon sacrifice humain sans une touche esthétique est un gâchis, ce livre est peut-être pour vous.

Atomik Aztex, Sesshu Foster, Passage du Nord-Ouest, 19 EUR

Critique | Comment j’ai cuisiné mon père…

Critique de Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère et retrouvé l’amour, S.G. Browne, Mirobole, 2013.

comment j ai cuisine mon pereAndy n’aurait pas du prendre le volant de la Passat ce soir-là. Et ce n’était pas non plus une bonne idée de se réveiller deux jours après son décès. Depuis lors, Andy vit (enfin…) dans la cave de ses parents, dont il pille allègrement les grands crus. Entre une mère qui s’efforce (mal) d’ignorer la décomposition avancée de son fils, un père qui aimerait le vendre à un laboratoire, et un psy botoxé, Andy fréquente un groupe de paroles destiné aux zombies. Le livre est rythmé, drôle et parfois même émouvant, saignant bien sûr. Moi qui fréquente très peu les zombies, je les ai trouvés très attachants. Idéal pour la saison des barbecues.

Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère et retrouvé l’amour – S.G. Browne – Mirobole, 21€.