Bienvenue dans le monde désenchanté de la RDA

Eugen RugeEntre Berlin et le Mexique, nous suivons, de 1949 à 2001, l’histoire d’une famille, les deux grand-mères (une Allemande et une Russe), le grand-père allemand, le fils Kurt qui est historien et sa femme russe Irina, leur fils Alexander et son propre fils Markus.

Nous voyageons d’une époque à l’autre en compagnie de ces personnages où chaque chapitre reflète le point de vue d’un personnage, tantôt enfant, adulte encore, jeune, plus vieux, puis adolescent. Le tout sur fond de deuxième guerre mondiale et de guerre froide. Nous évoluons dans le Berlin-Est de cette famille proche, très très proche du parti. Et nous suivons Sacha (Alexander) sur les traces de sa grand-mère Charlotte à Mexico, alors qu’il est atteint d’une maladie incurable. Ces voyages incessants et cette fresque d’une famille est-allemande permettent d’évoquer  la RDA et ses aspects monotones, paranoïaques, dictatoriaux. Un beau roman désenchanté sur une famille, son déclin concomitant à la chute du Mur.

Catherine et Olivier

Eugen Ruge, Quand la lumière décline, Paris,Les Escales, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *